L’adolescence et le sport

L’adolescence se divise en deux phases :

  • Phase pré pubère : de 12 à 14 ans
  • Phase pubère : de 14 à 17 ans

L’adolescence est une phase de transition entre deux phases équilibrées, l’enfance et l’âge adulte. Ce passage entre les deux âges se traduit par une grande instabilité, des déséquilibres et un statut social dévalorisé.

L’adolescent n’est plus un enfant mais n’est pas encore reconnu en tant qu’adulte, Il en retire un sentiment de rejet qui entraîne des réactions contradictoires d’agressivité, de fuite, de sécurisation et de recherche d’identité.

Les changements exercés durant cette période modifient un peu les performances et la relation des adolescents face au sport.

Aspect fonctionnel :

La puberté entraîne une transformation des proportions corporelles, des sensations différentes qui vont perturber le schéma corporel et les circuits de l’acte moteur.

Cela va occasionner des maladresses et une mauvaise coordination, c’est donc une période d’indisponibilité motrice.

Le sport pourra donc réapprendre à l’adolescent à utiliser son corps et à reconstruire son nouveau schéma corporel.

Les qualités physiologiques évoluent elles aussi : perte de souplesse, gain de force progressif, plus grande aisance du jeu cardio-pulmonaire.

Aspect psychologique :

Plusieurs changements sont entraînés par cette puberté :

  • Curiosité et angoisse par rapport au corps qui change. Le sport, favorisant les situations où le corps est le sujet devra utiliser un discours éducatif rassurant et sain.
  • Agressivité dans cette période de confrontation avec l’adulte. Le sport pourra évacuer cette agressivité, la canaliser et la transformer en combativité sportive.
  • Fuite parfois de la réalité. Le sport permets de redescendre sur terre, et apprendre à gérer les échecs sur le plan cognitif.

Aspect social :

L’adolescent est en recherche de relation sociale, de reconnaissance et de sécurité au sein d’une « bande ». Dans le sport, l’entraîneur est le seul adulte admis dans cette « bande » et aura un rôle régulateur de certains excès.

Dans les sports d’équipe, chacun devra trouver la place qui lui convient afin qu’il se sente bien et en sécurité et puisse faire l’apprentissage de ses responsabilités.

L’adolescent recherche malgré ses conflits avec les adultes un modèle à suivre et à imiter, souvent trouvé dans le domaine sportif (champion, sportif de haut niveau, entraîneur…)

Malgré toutes les difficultés liées au passage à l’adolescence, le sport reste un moyen sur et efficace de calmer les tensions, de progresser et d’avancer tout doucement vers l’âge adulte.

La pratique sportive enseigne respect, dépassement de soi et sociabilité à ses pratiquants.

%d blogueurs aiment cette page :